La Tête Ailleurs... Le site de nos carnets de voyages, avec plein de photos, de conseils et d'informations pratiques
Les tapes
 
 
Nos voyages : les étapes illustrées de nos voyages, les itinéraires, ...Photos : toutes les photos prises durant nos voyagesInfos Pays : les cartes et plein d'infos sur la géographie, le climat, les langues, les religions, etc..., des pays visitésAvant le départ : plein de conseils sur les prépartifsVie sur place : toutes les informations pratiques et utiles pour quand vous y serezLiens : une série de liens utiles, classés par catégorie
accueil    qui sommes-nous ?   livre d'or   plan du site
 
 

Il y a actuellement 25 visiteurs sur le site !

 
Itinraire du voyage

Carte de l'itinraire

Pour plus d'infos sur notre itinraire lors de ce voyage, cliquez sur la carte

Nos Voyages

Choisissez un de nos voyages pour le vivre avec nous étape par étape, visualiser l'itinéraire, ...

 
Derniers Albums Photos

Les 4 derniers albums publiés sur le site :

Lima et retour en France
Pérou : Lima et retour en France

Paracas et les îles Ballestas
Pérou : Paracas et les îles Ballestas

L'oasis de Huacachina (Ica)
Pérou : L'oasis de Huacachina (Ica)

Nazca et environs
Pérou : Nazca et environs

 Tous les albums

Infos Pays

Des infos sur la géographie, le climat, un peu d'histoire, les langues, les religions ainsi que des cartes et bien d'autres choses sur les pays visités...

 
Vie sur Place

Vous voulez tout savoir sur le coût de la vie, les modes d'hébergement, les moyens de transport, de communications, la sécurité, l'argent, la santé, etc... dans les pays visités, avec plein d'exemples de prix ? C'est par ici !

 
Avant le départ

Tout sur les préparatifs de chaque voyage : les budgets, la préparation des itinéraires, les visas, les billets d'avion, les assurances, les vaccins, les trucs à ne pas oublier d'emporter ou de faire, etc etc...

 
  Le voyage

Argentine - 2 jours - Les 22 et 23 mars 2008


Les chutes d'Iguazu (côté argentin)


La nuit fut courte car nous avons prolongé la soirée en compagnie d'une famille d'argentins logeant dans la même posada que nous. Des gens super intéressants qui nous expliquent plein de choses sur leur pays, accompagnés de leurs deux enfants très curieux de la France et qui nous font rire, lorsqu'ils expliquent le plus sérieusement du monde à leurs parents qu'il est très compliqué de venir ici depuis la France, que pour ça il faut traverser l'Alaska, camper dans la neige, abandonner sa voiture et prendre un bus pendant plus de 7 mois !!! Oups, peut-être qu'on a pas été très clairs... Bref, une soirée géniale, le plaisir de retrouver l'espagnol et l'anglais (très peu parlé au Brésil), de rencontrer à nouveaux des gens sympas et une très bonne première impression de l'Argentine et de ses habitants.

Mais pourquoi sommes-nous venus ici à Pâques !?! Les banques sont à sec en ce week-end prolongé, les distributeurs vides et nous passons la matinée du lendemain à parcourir la ville en tout sens jusqu'à réussir enfin à retirer des pesos argentins. Avec tout ça, puis le trajet, il est passé midi lorsque nous arrivons enfin aux chutes d'Iguazu. Au lieu de courir (d'autant que nous ne sommes vraiment pas pressés en ce moment vu la date de notre prochain vol), nous décidons de prendre notre temps quitte à revenir le lendemain pour réellement profiter des lieux et de la nature.

Les sentiers sont beaucoup plus nombreux ici que du côté brésilien et se rejoignent grâce à un petit train bien pratique qui nous conduit tout d'abord en direction de la gorge du Diable.
La balade pour accéder à celle-ci est magnifique, une passerelle au dessus du Rio Iguazu Supérieur nous permettant de passer d'île en île durant deux heures et de profiter d'une nature sauvage et préservée. A peine partis que les animaux montrent déjà le bout de leur nez...

Plein de petites bestioles ressemblant à des hamsters nous accueillent dès notre arrivéeCôté argentin, c'est un petit train, bondé en ce Samedi Saint, qui emmène les visiteurs près des chutesUne passerelle au dessus du Rio Iguazu mène ensuite jusqu'aux Gorges du Diable
Le rio Iguazu, encore très calme avant les chutes, forme de nombreuses îles entre ses canaux


Les sentiers côté argentin sont davantage enfouis dans une nature magnifique et inviolée qu'au Brésil, plus "sauvages". Ils dégagent ainsi plus de charme et laissent apparaître davantage de points de vue même si, en contrepartie, les panoramas d'ensemble sont plus impressionnants du côté brésilien. Enfin, ce qui nous séduit surtout du côté argentin, c'est la possibilité d'y observer beaucoup d'animaux. Quelle agréable surprise en effet de croiser deux tortues et des centaines de papillons de toutes les couleurs qui volent autour de nous !

Rebecca se fait vite assaillir par les nombreux papillonsIl y a un nombre incroyable d'espèces de papillons ici
Même cette tortue a droit à son papillon !


Des oiseaux colorés et même un énorme caïman, très raide et immobile, nous accompagnent durant cette belle promenade qui, malgré le nombre impressionnant de touristes présents, vaut tant par la nature vierge qui l'entoure que par la vue vers laquelle elle nous mène.

Qu'est-ce qu'on rencontre juste à côté de la passerelle ? Un gros caïman !
Impassible, il semble attendre tranquillement... qu'un des nombreux touristes tombe à l'eau !Un des nombreux très beaux oiseaux du coinDu côté argentin aussi on se presse pour admirer les Gorges du Diable


Les voilà à nouveau, ces gorges, tourbillonantes, bouillissantes, vrombissantes... Après les avoir vues d'en bas au Brésil, nous les surplombons désormais et la sensation est toute autre, l'impression de vertige est totale lorsque l'on se penche vers ce gouffre géant ! Rien à voir entre les deux points de vue qui sont pourtant très complémentaires et tout deux grandioses. La puissance de ces eaux nous submerge une fois encore et nous prolongeons ce moment intense ; ça vaut réellement le coup de venir jusqu'ici, quel spectacle !

Depuis le rio Iguazu supérieur, on a encore du mal à imaginer ce qui nous attendImpressionant !Et ça rafraîchit !
Mais dès qu'on se rapproche, ça se déchaine !


Plus tard, le petit train nous dépose vers le paseo superior, une passerelle nous menant au dessus des autres chutes en longeant la falaise. C'est beaucoup plus paisible ici et, s'il est vrai que c'est aussi moins impressionnant, traverser toutes ces petites rivières, calmes à droite et plongeant à gauche dans le vide pour former ces innombrables chutes, est sympa.

Le ''sentier supérieur'' permet de longer le sommet de la falaise et des chutes
Cette partie du parc, très sauvage, est un enchantement
Les chutes d'Iguazu sont plus belles les unes que les autres !


Le temps se couvre, l'orage gronde, le ciel se noircit tout à coup... mais nous n'en avons pas assez de ces paysages et nous dirigeons vers le circuit inférieur. La nature est plus belle encore ici qu'ailleurs et, vu le temps, les promeneurs s'y font rares. Ceci nous permet d'observer dans le calme les dizaines de singes qui sautent de branches en branches au dessus de nos têtes avec cette agilité qui nous surprend toujours autant. Vraiment, on reste surpris d'avoir rencontré autant d'animaux aujourd'hui en plus d'avoir observé la beauté des chutes. Qu'elles sont nombreuses et différentes, étalées ainsi devant nos yeux comme un gigantesque rideau d'eau ! Et à mesure que les points de vue se succèdent, on est tenté de se dire : "peut-être le plus beau point de vue... à moins que ce ne soit celui-là... où celui-ci..." Mais il nous faut les voir tous, ne pas chercher à les comparer, simplement profiter...
C'est sûr, nous reviendrons encore demain, lorsque le soleil sera revenu !

Les passerelles du ''sentier inférieur''Nous aurons même la chance d'y croiser quelques singes bien marrants
Malgé un ciel maintenant très couvert, le spectacle des Gorges du Diable reste magnifique !Tout comme celui de la partie sud des chutes d'Iguazu


La petite ville de Puerto Iguazu est agréable et animée en soirée, il est tant de découvrir la viande succulente qui fait la réputation de ce pays, viande de boeufs élevés par centaines dans les plaines immenses de la Pampa. Parilla ? Bife de chorizo ? Bife de lomo ? Le choix est rude, heureusement que l'on reste longtemps pour avoir le temps de tout découvrir ! Un seul mot, succulent ! Et super copieux ! Sans parler du vin rouge argentin, à peine plus cher que des boissons normales et n'ayant rien à envier aux vins français (si ce n'est la manière dont il est servi, on vous propose de le couper à l'eau ou de le refraichir avec des glaçons, sacrilège !!!). Tout ça en terrasse, tard bien sûr car ici on ne dîne pas avant 21h ou 22h, et en musique, on sent qu'on va adorer l'argentine...


Le lendemain matin, nous voici de retour au sentier inférieur, sous le soleil cette fois. Les lieux, éclairés différemment, dégagent une toute autre ambiance, tout aussi envoûtante...

Situé sur l'île San Martin, ce point de vue offre un spectacle de toute beauté sur les chutes du même nom
L'ambiance est totalement différente le lendemain matin avec le beau temps !
Et c'est peut-être encore plus vrai ici
La chute Bossetti
La très belle chute Bossetti depuis un autre point de vue
No comment !


Depuis deux jours déjà nous observons avec envie les gens se baigner sur une petite île, cette fois c'est à notre tour de la rejoindre grâce à un tout petit bateau. L'eau est refraîchissante, idéal vu la chaleur étouffante qui règne ici, et la vue sur les chutes est splendide. Nous en profitons pour pique-niquer parmi les énormes lézards qui se font dorer au soleil !

Un petit bateau mène les visiteurs sur l'île San MartinSur l'île San Martin, une petite plage où il fait bon se rafraichir au pied des chutes
Les chutes d'Iguazu vues depuis le bateau


Puis nous empruntons les sentiers qui mènent à l'intérieur de l'île, jusqu'à des points de vue comptant parmi les plus spectaculaires du site.

Vue sur le côté brésilien des chutes d'IguazuLes chutes MoiguáIncroyable de voir que derrière les chutes niche toute une colonie d'oiseaux
Les chutes San MartinLa Ventana, cette fenêtre naturelle, offre le seul point de vue argentin sur les chutes Rivadavia


Les chemins sont quasi déserts et nous apprécions d'avoir pris deux jours pour visiter tranquillement le site côté argentin (même s'il est possible de visiter l'essentiel du site en une journée en limitant les marches et en arrivant tôt?). Ceci nous laisse tout le loisir de nous baigner et de chercher les nombreux oiseaux, pécaris, varans, lézards ou singes qui vivent ici.

Un gros varan prenant le soleil
Dernière vue sur les chutes Bossetti avant de repartirIci aussi, tout un groupe de coatis attend les visiteurs à la buvette


Nous avons passé ici trois jours magnifiques avec le soleil, certainement l'un des sites les plus naturels et imposants que nous ayons eu la chance de parcourir. De plus, cette étape est également l'occasion de prendre contact avec l'Argentine, que nous adorons déjà, et de rencontrer plein de voyageurs argentins. La famille est repartie, mais nous sympathisons cette fois avec un Autrichien et un Argentin de Buenos Aires qui nous donne plein de bons plans sur sa ville et les environs. Epuisée, je m'effondre vers minuit alors qu'Oliv reste avec eux jusqu'à près de quatre heures du matin, à boire des bières, à discuter de l'Argentine, de musique, de choses et d'autres... Il faut dire qu'on apprécie de rencontrer à nouveau des gens sympas (comme c'était le cas en Amérique Centrale) après n'avoir pas trop accroché avec la majorité des voyageurs rencontrés au Brésil.


Posté le 26/03/2008  -  Les commentaires Voir / cacher les commentaires [0]  -  Poster un commentaire Poster un commentaire  -  


Premire tape : Escale a New-York
tape prcdente : Les chutes d'Iguaçu (côté brésilien)
tape suivante : Posadas et la mission jésuite de San Ignacio
Dernire tape : Lima et retour en France

 

  Photo aléatoire
Il semblerait que le quadrilatère des Nonnes ait abrité des cérémonies religieuses

Mérida et Uxmal
(Mexique)

Lire l'étape

Recherche

 

Dernier Ajout

AMÉRIQUES 2007/2008 : Pérou - Posté le 10/10/2008

Lima et retour en France

Difficile de quitter l'océan et de monter dans le bus qui nous conduit à Lima, la capitale du pays. L'ambiance est à la nostalgie, l'heure du retour approche à grand pas et, si nous nous réjouissons pourtant à l'idée de revoir nos proches, il faut bien admettre que nous n'avons aucune envie de rentrer... Nous regardons les paysages défiler par la fenêtre alors que des émotions contradictoires nous envahissent : la sensation d'avoir vécu pleinement et jusqu'au bout cette aventure, l'envie de pro...

Lire la suite

Livre d'Or

Le 27/06/2017 à 13h05, Clemence a écrit :

"Bonjour,
Je souhaiterai vous joindre sur votre adresse mail mais cela ne fonctionne pas.
Y-a t-il un espoir que je puisse vous poser quelques questions sur votre voyages aux Ameriques via une autre adresse mail? :)

Merci ! "

Lire / Signer le livre d'or

PUBLICITÉ
Site validé par le W3C
© 2017 - La Tête Ailleurs - Tous droits réservés Accueil | Nos voyages | Photos | Infos pays | Avant le départ | Vie sur place | Qui sommes-nous ? | Livre d'or | Plan du site | Liens Site réalisé par CreationClic